dans Le garage
Le nouveau propriétaire de cette coccinelle restauré par l’émission Wheeler Dealers nous a confié sa coccinelle suite à quelques problèmes liés à son utilisation.
Evidemment nous ne critiquons pas les travaux réalisés par l’émission car je pense qu’ils doivent se tenir à un budget et un timing ultra serré mais cela montre bien qu’une vraie restauration demande du temps et de la patience et donc un budget souvent différent de ce qui est annoncé dans ce type d’émission.
Nous avons donc inspecté intégralement la voiture car son propriétaire à des problèmes de freinage, d’accélération, de puissance moteur, quelques fuites d’huile et d’essence etc…
Nous reprendrons les freins arrières ainsi que les flexibles.
La conduite d’essence a été bricolée avec un morceau de cuivre et montre des fuites d’essence.
Les tôles de refroidissement moteur avants et arrières sont absentes.
Le châssis, bien que non refait, est d’origine et dans l’ensemble plutôt sain. C’est un bon point.
Pour rouler sur nos routes parisiennes, la voiture devrait être remontée pour ne pas frotter sur chaque dos d’âne. Malheureusement le train est au plus haut, il faudra donc supprimer les fusées décalées.
La cloison moteur en goudron n’a pas été fixée correctement et a été aspirée par la turbine du moteur. Le moteur a pris un bon coup de chaud comme l’atteste la couleur du volant moteur.
Le moteur sera donc déposé.
Voila la forme de la cloison qui a pris la forme de la turbine .
Elle vient se plaquer quand on accélère et empêche l’air de refroidir le moteur.
Les garnitures de freins sont imbibées d’huile suite à une fuite sur les étanchéités de roues.
Lors du démontage des roues, nous constaterons que le montage des cales n’est pas exceptionnel… :-( Les morceaux ont été coupés, percés puis collés à la pâte à joint.
L’ensemble des travaux seront repris à l’atelier ainsi que quelques joints et l’accastillage intérieur. Mais cela nécessite un budget important non prévu lors de l’achat du véhicule. Encore une fois nous ne critiquons pas l’émission qui a réalisé ce véhicule. Néanmoins cela démontre que nous n’apportons pas les mêmes exigences dans des délais de réalisation plus réalistes. De ce fait, nous ne pouvons pas proposer les même tarifs que ceux annoncés pour la restauration du véhicule.
A lire également

Laisser un commentaire