In Le garage
Les soudures sont terminées sur la 1300 de 1970, nous devions juste effectuer une peinture sur l’extérieur mais vu l’ampleur, nous avons décidé de dé-blaxonner les passage de roues pour les protéger à nouveaux.
Ils recevront une couche d’apprêt anti rouille puis très fine couche de blaxon avant de recevoir un voile de peinture de la couleur d’origine.
Les planchers devront également être changés compte tenu de l’état.
Voila ce qui reste du châssis, il a également été déblaxonné.
Julien se concentre maintenant sur les éléments et la aussi malgré leur apparences « propre » des surprises apparaissent.
Les ailes seront aussi déblaxonner afin de ne pas oublier de points de corrosion.
Nous avons pris la décision de réparer les ailes d’origine plutôt que de monter des ailes de repro.
Les portes seront également refaites.
Les planchers vont pouvoir prendre place.
Ils seront préparer avant d’être repointer sur les points d’origine.
Malheureusement malgré les planchers en qualité d’origine, ils ne rentrent pas entre les 2 renforts d’origine, il faudra donc les modifier (la joie des pièces adaptables…)
Il y a un centimètre en trop en longueur mais également un centimètre trop large…. Arggghhhh
6 heures supplémentaires seront nécessaires à Julien pour l’adaptation des planchers et afin d’être sure du montage avant la peinture de la caisse, celle ci sera reposée sur les planchers afin de monter tous les boulons qui permettent leur liaison.
Une fois en place et ajustée, la caisse sera redeposée pour finir les soudures et le meulage. Nous venons d’arriver au bout du nombre d’heures prévues sur le devis pour refaire les travaux visibles de cette coccinelle incluant la peinture. Voila pourquoi une resto coûte chère malgré que l’ensemble des heures ne puissent être facturées
Recommended Posts

Laisser un commentaire

moteur schmecko